Conseil 3: Créer des lieux

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. » Sénèque

Pour choisir le ou les lieux de votre future intrigue, je pense que vous avez deux choix :

– choisir un endroit qui vous tient à cœur et qui va susciter en vous des émotions indispensables à l’écriture d’un roman. Pour mon cas, le Québec et New York, respectivement les destinations privilégiées de mon voyage de noces et de mon 14ème anniversaire de mariage. Que de mieux pour les émotions fortes !

– choisir un endroit qui permet à votre intrigue de se dérouler. Par exemple, j’ai choisi New York pour y placer une photographe de scène de crimes et un lieutenant de police. Placer mon histoire dans une campagne française ou sur les landes irlandaises aurait eu une toute autre portée.

Une fois vos villes choisies (ou tout autre lieux : désert africain, forêt amazonienne, muraille de Chine ou planète lointaine !), armez-vous si c’est possible de cartes, plans et autres guides de voyages et consultez les sites internet des destinations. Vous allez rapidement y passer des heures de recherches, donc essayons d’être efficaces :

– listez les quartiers dont vous allez parler et sélectionnez ceux où vivront vos personnages principaux et secondaires.

– si vous voulez être réalistes, vérifiez les distances entre les lieux, les transports, les noms de rues, de restaurants, etc.

Par exemple, dans « Tout le monde sait que la neige est rouge », le snack « Pita Sam » à Sorel-Tracy (Canada) et les bars le Bluestone et le 169 Bar (Manhattan) existent vraiment. J’ai fait des recherches pour que la déco corresponde à la réalité.

Libre à vous cependant de choisir des lieux fictifs et dans ce cas, le travail de recherche se fera essentiellement dans votre imagination.

– imaginez avec moultes détails les appartements ou maisons dans lesquelles évolueront vos personnages. Le type de bâtiment, le nombre d’étages, la répartition des pièces, l’ordre ou le bazar, la vue du balcon, etc…

Soyez cohérents : si au chapitre 1, votre héros monte quatre étages à pieds tous les jours parce qu’il n’y a pas d’ascenseur, ne le mettez pas dans un ascenseur au chapitre 8 !

Soyez évocateurs d’images : décrivez les odeurs, la décoration, l’état de propreté, les matières, etc… Mais attention aux descriptions qui s’étalent trop et dans lesquelles vous perdrez vos futurs lecteurs. Semez des renseignements de temps en temps, comme autant de petits détails qui formeront finalement un beau tableau complet. Ce sera plus digeste et l’intrigue poursuivra son chemin.

Alors, où se déroulera votre prochaine histoire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s