Conseil 11: La première des relectures

Vous voilà parvenu au bout de votre premier jet ! Premièrement, prenez quelques minutes pour savourer l’instant et admirer le mot FIN que vous venez d’apposer sur votre écran. Vous venez de terminer l’étape la plus complexe, soyez fier/fière de vous et pensez à vous récompenser (cf conseil 7).

Maintenant, même si l’envie vous brûle de tout relire depuis le début pour savourer vos mots et vous dire : « C’est moi qui les ai écrits ! », il vaut mieux « laisser reposer » son manuscrit car il n’est pas très utile de le relire à chaud. C’est donc le moment de faire autre chose lors de votre rituel d’écriture : lire, méditer, écrire autre chose…

Certains auteurs préconisent d’attendre quelques jours, d’autres deux mois ! Pour ma part, c’est le moment où je confie mon texte, secret jusque-là, à mon mari. Nous en reparlerons dans l’article de la semaine prochaine. Deux à trois semaines me semblent l’idéal, mais ce n’est que mon avis.

Une fois ce temps passé, vous aurez un œil neuf sur votre travail de plusieurs mois. Ce sera presque comme lire le texte de quelqu’un d’autre et vous aurez le recul nécessaire pour débusquer les incohérences, les anachronismes, les premières erreurs orthographiques ou d’accords, les mauvaises formulations, la ponctuation, etc…

Cette première correction prend du temps. Nous ne sommes pas tous « correcteurs ». Sachez qu’il existe des systèmes payants pour faire corriger son manuscrit. Personnellement, je n’ai pas encore recours à ce moyen pour des raisons financières, mais je pense que c’est utile si on ne se sent pas l’âme d’un correcteur.

C’est à ce moment-là qu’on peut également ajouter des renseignements techniques ou descriptifs à son texte, éléments qu’on avait mis de côté pour ne pas perdre la trame de son scénario. Par exemple : le nom d’un oiseau, le nom de la boisson locale, le prénom d’un personnage sur lequel on hésite, etc…Tous ces détails qui rendent votre histoire humaine et exaltante, mais sur lesquels vous pouvez passer lors de votre premier jet.

Prenez le temps nécessaire pour effectuer votre première relecture. Il y en aura beaucoup d’autres avant d’avoir fini de polir votre diamant brut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s