Conseil 4: Élaborer un scénario

Certains auteurs se laissent guider par leur plume et leur inspiration du moment. C’est une peu comme s’ils erraient dans une nouvelle ville sans savoir à l’avance par où ils allaient passer. C’est un fonctionnement possible pour certains genres littéraires, mais je pense qu’un roman policier ou un thriller doit être réglé comme du papier à musique. L’auteur sait à l’avance dans quelles rues de sa ville littéraire il va passer et même quels musées il va visiter. Il connaît son point de départ et son point de chute.

Bien sûr, comme pour les personnages, un peu d’imprévu est possible. L’intrigue, ficelée comme un saucisson, vous amènera de temps en temps vers une voie que vous n’aviez pas mise sur votre plan de route. Et c’est là toute la beauté de l’écriture ! Laissez-vous surprendre !

Sur votre Carnet d’écrivain, que vous avez bien commencé à noircir maintenant, vous allez vous faire un plan détaillé par chapitre. C’est votre scénario, votre schéma narratif. On parle d’architecture de roman.

Cela peut paraître scolaire, mais c’est ainsi que vous pourrez vous laisser aller à la beauté des mots une fois votre premier jet commencé. En sachant où vous allez.

Vous pouvez par exemple suivre cette trame :

numéro du chapitre : ……………………

Quand ? ………………………..

Où ? ……………………………

Qui ? ……………………………..

Début : …………………………….. en quelques lignes, donner le point de départ de la scène.

Déroulement : ………………………….. lister les principaux événements du chapitre.

Fin : ………………………….. en quelques lignes, dire comment se termine votre chapitre, souvent sur un moment fort, du suspense ou une révélation.

Notes : …………………………… vous pouvez y écrire une anecdote, une citation, une indication que vous voulez livrer à vos lecteurs, une idées à ne pas oublier pour la suite, etc.

Si vous avez apprécié ma fiche-personnage de mon héroïne Sophia dans « Tout le monde sait que la neige est rouge », jetez un coup d’œil à mes fiches-scénario du prologue et du chapitre 1 :

numéro du chapitre : prologue

Quand ? Temps présent fin novembre 2020

Où ? Cabinet du psychothérapeute William Harris

Qui ? Sophia et William

Début : Sophia arrive en retard pour sa consultation. Elle décide de tout avouer à William pour se sentir mieux.

Déroulement : Elle hésite à sortir son journal intime. On apprend que William est attirant, sait écouter. Le poids du silence devient trop lourd pour Sophia.

Fin : William la presse un peu (le temps s’écoule). Sophia se sent stressée et part en courant du cabinet avant d’avoir commencé. William pense ne jamais la revoir.

Notes : William porte une Rolex. Il fait froid dehors (bottes fourrées de Sophia et foulard oublié sur le canapé).

numéro du chapitre : 1

Quand ? Temps passé. Il y a 16 ans. Noël 2004 Journal intime daté du 22 décembre. C’est un mercredi.

Où ? Rue commerçante de Sorel, Canada

Qui ? Famille Simon : Sophia 10 ans, Lucy 14 ans, Agathe 16 ans, Madeleine et Philippe la quarantaine.

Début : La famille avance dans une rue enneigée, décorée pour Noël, vitrines illuminées. Sophia tient la main de son papa. Ses deux grandes sœurs marchent un peu devant avec leur mère. Ils vont à une réunion religieuse.

Déroulement : Sophia se plaint de ne pas fêter Noël comme ses copines de l’école. Son père se fâche à cause de ses jérémiades. On comprend que la famille fait partie d’une Communauté qui ne fête pas Noël, les anniversaires et doit communiquer la « bonne parole » dans la rue. Sophia n’est pas convaincue, se rebelle du haut de ses 10 ans. On doit comprendre qu’Agathe et ses parents (plus le père que la mère) sont très motivés, contrairement à Lucy et Sophia.

Fin : Sophia finit par recevoir une gifle pour son insolence. Lucy la soutient. Apparition d’Alain Beaumont sur le pas de la porte de l’Église.

Notes : idée de début de journal intime : « Cher journal, papi t’a offert à moi hier. Il dit que ça fait du bien d’écrire ses pensées. Je ne sais pas s’il a raison mais je vais essayer de lui faire plaisir. Avant-hier, maman, Lucy, Agathe et moi, on est passé devant la poupée que je meurs d’envie d’avoir… »

Cette dernière phrase en italique a finalement été retirée de la version finale.

Alors, prêts à créer votre scénario ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s