Conseil 6: Des objectifs clairs avant le premier jet

« Le génie est fait d’1% d’inspiration et de 99 % de transpiration. » Thomas Edison

Vous en êtes où ?

Si vous avez suivi les cinq premières étapes, une énorme partie du travail est déjà accomplie. Bravo ! Vous tenez le squelette de votre roman. Il faut désormais l’habiller.

Mais avant de vous lancer dans l’écriture du premier jet, moment très enthousiasmant, il vous faudra établir des objectifs clairs. Relisez si nécessaire l’article « La règle des 3 D ». Rappelez-vous :

Décision

Détermination

Discipline

Au point où vous en êtes, on peut dire que vous avez franchi les 2 premières étapes. Alors, si vous voulez que votre roman aboutisse et ne s’étouffe pas au bout de plusieurs mois de stagnation, il va falloir adopter une bonne discipline d’écriture.

Des objectifs clairs

– fixez-vous un nombre approximatif de pages pour votre roman

– fixez-vous un délai de temps réaliste

Entre 2 et 12 mois, difficile de se faire une idée la première fois. Mais sachez qu’un premier jet ne doit pas trop s’étaler dans le temps, de peur d’en perdre le rythme. Stephen King conseille de ne pas dépasser 3 mois. Ce n’est évidemment que le premier jet. Il n’a pas à être parfait. Vous reviendrez sur chaque mot plus tard, un grand nombre de fois ! (nous en parlerons plus tard).

Nous ne sommes pas Stephen King, mais un délai de 3 à 6 mois paraît raisonnable. Soyez ambitieux et faites-vous confiance !

Voici ce que vous pouvez envisager :

50 000 mots = 250 pages (une fois mis en forme) environ 200 mots par page

6 mois = 180 jours

300 mots par jours x 180 = 54 000 mots

Notez dans un tableau vos objectifs journaliers et votre date butoir.

Exemple donné par Agathe Karella dans Mon Carnet d’Écrivain (petit investissement que je ne regrette absolument pas!) :

semaine n°…. du ………….. au ……………


Objectif
nombre
de mots
Durée de
la séance
Chapitre
travaillé
Nombre de
mots écrits
Cumul
depuis
le début
du projet
lundi




mardi




merc.




jeudi




vend.




sam.




dim.




total




Ces tableaux m’ont totalement encouragée ! Je voyais le roman augmenter petit à petit ! Quelle gratification !

Il m’a fallu 14 semaines, soit 3 mois pour écrire, tout en exerçant aussi mon métier, mes 50 000 mots. De début décembre à début mars, tous les matins aux aurores, mes mots me tenaient chaud.

Quel seront vos propres objectifs ? Écrivez-les !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s