Conseil 8: L’ordre d’écriture

« Le rêve chemine linéairement, oubliant son chemin en courant. La rêverie travaille en étoile.Elle revient à son centre pour lancer de nouveaux rayons. » Gaston Bachelard

Écriture linéaire ou non ?

Il est erroné de croire que tous les auteurs commencent leur roman par le premier mot du premier chapitre et le termine par le point final du dernier, comme si l’histoire se déroulait facilement sur le tapis rouge de leur imagination.

Il y a plusieurs façons de procéder. Pour ma part, ayant écrit un roman à quatre voix « Tout le monde sait que la neige est rouge », j’ai eu besoin de faire d’abord parler un de mes personnages à travers tous ses chapitres (Sophia enfant, 10 ans avant le temps présent). C’est plus facile de se glisser dans la peau d’un personnage de cette façon.

Ensuite, pour l’histoire du temps présent, j’ai écrit plus ou moins dans l’ordre chronologique car les événements dépendaient les uns des autres.

Une chose est sûre : autorisez-vous à faire des bonds dans les chapitres au cours de votre premier jet, car une bonne idée doit immédiatement être couchée sur le papier. Ne remettez pas à plus tard l’écriture du chapitre 20 sous prétexte que vous n’en êtes qu’au 12 si vous avez un éclair de génie. Vous remettrez dans l’ordre plus tard.

Pendant la phase de relecture, il faudra évidemment vérifier qu’il n’y a pas d’anachronismes ou d’oublis.

Pour mon deuxième roman, dont je viens ce matin de terminer le premier jet après 4 mois de travail (Youpi!), j’ai adopté la même technique car je suis repartie sur un schéma à quatre voix. Une d’entre elle est celle de Joshua, le petit garçon de mon premier roman. Il prend dans cette suite une plus grande importance dans les rôles attribués et j’ai eu besoin de lui faire raconter ses aventures en premier, d’un bout à l’autre du roman.

Puis je suis passée aux chapitres de Sophia et William en simultané. Enfin, j’ai terminé par ceux de mon quatrième personnage, une surprise !

Avant de commencer le chapitre d’un nouveau personnage, je vérifie toujours s’il s’intègre correctement au précédent. Les incohérences sont à éviter bien sûr.

Certains auteurs disent qu’ils écrivent ou ont une idée très précise de leur dernier chapitre avant même de commencer le premier.

Pour conclure, selon l’histoire que vous voulez écrire, vous écrirez de façon linéaire ou non. Une chose est sûre : rien n’est interdit ! Laissez-vous surprendre par l’évolution de vos personnages. Ils vivent à travers votre plume, mais ont leur propre autonomie. Laissez-les s’exprimer même si ce n’est pas leur tour de parler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s